Le commerce international est un domaine d’activités qui exige une gestion simultanée de plusieurs contraintes de nature différente. Il est difficilement envisageable que celles-ci puissent être prises en charge par une seule entité (physique ou morale). Il est donc judicieux de s’entourer de partenaires qualifiés pour une répartition efficace des tâches. Les experts en conseil import export en font partie. 

Introduction au conseil import-export

Les services de conseil import-export sont généralement délivrés par une entreprise import export. Des conseillers spécialisés offrent une assistance pour la planification des opérations commerciales à différents niveaux. Leur travail débute généralement avec un diagnostic. Celui-ci sert à identifier les points forts et les points faibles de l’entreprise faisant l’objet de la consultation. Ces conseillers mènent une analyse de portefeuille afin de trier les clients et/ou prospects les plus prometteurs. Ils apportent également leur soutien pour la planification du budget ou encore des transactions avec l’étranger. 

En bref, un conseil en import export sert de support pour améliorer le fonctionnement d’une entreprise, surtout pour les aspects concernant le commerce international. 

L’importance du conseil dans le commerce international

L’un des apports majeurs de ce type de service est l’objectivité. Les experts dans le domaine sont, au bout du compte, des agents externes rémunérés pour leurs prestations. Ils sont capables de porter un regard objectif sur la situation d’une entreprise, contrairement par exemple à son fondateur et/ou dirigeant. 
De plus, ces agents sont formés en diverses stratégies entrepreneuriales. Ils sont capables d’anticiper toutes sortes de risques et d’atténuer leur impact. Ils ont par ailleurs une connaissance approfondie des divers marchés au quatre coins du monde. Ce genre d’aptitudes est primordial dans le contexte délicat de l’import-export. 


Les défis courants de l’import-export

Quels sont donc les défis qu’un service de conseil import-export peut vous aider à relever plus facilement ?

Prenons la situation mondiale actuelle comme exemple. La guerre en Ukraine, la crise économique dans laquelle sont englués plusieurs pays ou encore la crise énergétique mondiale donnent un aperçu implacable des défis possibles. Se lancer dans le commerce international signifie : se soumettre aux aléas politiques, économiques, sociaux, environnementaux, etc. dans différentes zones du globe. 

Quelle que soit l’époque, il existe toujours un certain nombre de défis comme le risque de ducroire (insolvabilité du client), le risque de change, les blocages au niveau de la chaîne d’approvisionnement, l’expropriation, pour n’en citer que quelques uns. 

Les différents types de conseils en import-export

Il existe plusieurs types de conseil import-export parmi lesquels :

Conseil import auto et moto


Les véhicules motorisés font souvent l’objet d’échanges commerciaux entre différents pays. En fonction du type de véhicule mais aussi des pays concernés, le processus peut être plus ou moins complexe.

Conseil import auto : les spécificités

Les aspects propres au conseil en import export voiture comprennent notamment l’aide à l’analyse de l’entretien du véhicule, un examen du kilométrage réel, l’organisation des documents et autres éléments pour l’identification (immatrciulation, etc.) ou encore les assurances. Dans les cas nécessaires, ces services peuvent également inclure les procédures de rapatriement du véhicule. 

Import conseil moto : ce qu’il faut savoir

Le point suivant est parfois également applicable à d’autres véhicules : la question des droits de douane et autres taxes. Par ailleurs, une mise en conformité peut être demandée dans certains contextes. Le cabinet de conseil en import export avec lequel vous collaborez vous guidera pour les formalités dont relève votre cas particulier. 

Conseil stratégie import export

Certes, les services de conseil import export que vous contractez se doivent de répondre à un certain nombre d’exigences. Cela fait partie de leurs responsabilités. Cependant, il y a quelques aspects essentiels que vous devez vous-même connaitre afin de garder le contrôle.


Élaborer une stratégie efficace

Cela est valable autant pour vous que pour votre consultant. Avant de se lancer dans une initiative commerciale quelconque, il est impératif de mener une étude du marché-cible et tenter d’identifier des profils de clients potentiels. Si votre consultant prend le temps de mettre sur pied une feuille de route en toute clarté avec des étapes réparties sur une période de temps donnée, c’est bon signe. 

Votre prestataire est également tenu de vous soumettre un rapport détaillé concernant chaque opération. Observez également son sens de l’organisation pour les prévisions budgétaires, la distribution des tâches au sein des différentes équipes (locales et à l’étranger).

Les erreurs courantes à éviter

– Travailler dans la précipitation, sans peser les avantages et les inconvénients du projet

– Se contenter d’explications et informations vagues de la part du conseiller

– Ne pas lire attentivement le contrat de consultation et tout autre document qui lie les parties impliquées

Conseil développement import export

Le développement est un aspect crucial pour toute entreprise souhaitant travailler sur le long terme dans le cadre du commerce international.

Expansion sur de nouveaux marchés

Comme son nom l’indique, un conseil import export doit en principe vous aider à élargir votre horizon professionnel. On s’attend notamment à ce qu’il puisse évaluer vos marchés-cible pour ensuite les comparer avec le potentiel de votre entreprise. Il s’agira de savoir si vous êtes en mesure de répondre aux demandes locales de ces marchés, d’y transférer vos compétences de façon rentable et de devancer vos concurrents potentiels. 

Gestion des risques et opportunités

Votre prestataire doit avoir du flair et repérer les points forts de votre projet import et/ou export dès le début. Par exemple, il pourra vous orienter vers des zones qui seraient en situation de pénurie ou sans production nationale pour tel ou tel bien. Il en va de même pour les éventuels risques encourus. Si une région est, par exemple, sur le point d’entrer dans un conflit armé, il incombera à votre consultant de vous en avertir. 

Les cabinets spécialisés en import-export

Ce type de cabinet est assez répandu de nos jours. L’étendue et la qualité des services pouvant varier d’une société à une autre, il convient de se renseigner au préalable. Ci-dessous, quelques points à retenir :


Cabinet conseil import export : avantages et inconvénients

Les principaux avantages de collaborer avec un tel cabinet sont de réduire votre charge de travail, obtenir un audit détaillé sur les marchés et clientèle convoités, la mise en œuvre de stratégies spécialisées et pertinentes, pouvoir rencontrer de nouveaux distributeurs. Il vous sera également beaucoup plus facile de garder un œil sur les aspects logistiques et douaniers, puisqu’ils seront gérés « sous un même toit ». 

Les inconvénients devraient être négligeables pour peu que vous choisissiez le bon conseil import export. Citons toutefois une possible augmentation de vos coûts (rémunération de votre prestataire) et le fait de déléguer certaines tâches sensibles à une entité tierce. 

Comment choisir le bon cabinet de conseil en import export?

Comme mentionné précédemment, une recherche préalable s’impose. Prenez soin de collecter un maximum d’information (en ligne, mais aussi en face à face) sur votre/vos candidat(s) avant de vous engager et signer quoi que ce soit. Examinez bien leurs portefeuille et antécédents professionnels. Consultez les avis émis par d’autres clients et, si possible, rencontrez-les pour obtenir plus de détails. 

Les aspects pratiques de l’import-export

Une grande partie de ces aspects va dépendre des spécificités de votre secteur. Cependant, voici quelques éléments qui peuvent être utiles pour tout entrepreneur en commerce international. 

Transport intermodal : une solution efficace

Le transport intermodal est la combination de deux ou plusieurs modes de transport (routier, aérien, ferroviaire, maritime, etc.) et est fréquemment utilisé en import-export. Il peut être particulièrement efficace pour les destinations eloignées ou difficiles d’accès. Par ailleurs, cette méthode peut permettre une réduction des coûts lorsque le mode de transport sélectionné s’avère plus répandu dans certaines régions de votre parcours global. 

Import export voiture : les réglementations et conseils

Une fois encore, le pays dans lequel est établie votre entreprise et celui avec le(s)quel(s) vous allez traitez vont déterminer les détails des opérations. En tous les cas, vous et votre expert en conseil import export sur les législations respectives (en douane, etc.) des pays concernés, les taxes applicables ou encore éventuellement les réseaux de fournisseurs les plus adéquats. 

Pensez à vous servir des moyens technologiques tels que les platformes de vente en ligne et les logiciels de suivi de livraison et de stock. 

Il est fortement recommandé de vous munir de toutes les pièces justificatives possibles, même celles qui vous paraitraient superflues au premier abord. Déclaration d’exportation, certificat d’immatriculation (définitif ou provisoire tel que le CPI WW), certificat de conformité européen, procès-verbal de contrôle technique… Autant de documents qu’on pourra vous demander de produire. 

Assistant import export : rôle et importance

Un assistant en conseil import export se charge avant tout des opérations administratives et logistiques locales et internationales. Il veille sur le bon déroulement de celles-ci en servant d’intermédiaire entre les partenaires concernés : vous/votre entreprise, vos fournisseurs, vos transporteurs ou encore les autorités douanières. Lorsque nécessaire, il vous oriente vers de nouvelles stratégies tout en veillant à toujours trouver les options les plus rentables et sécurisées pour votre entreprise. Une telle position de coordonnateur peut grandement alléger vos charges et vous permettre d’explorer de nouveaux marchés avec beaucoup plus de professionnalisme.

Conclusion

Les étapes clés pour réussir en import-export

– Etude approfondie du marché et clients-cibles

– Mise en place d’une feuille de route avec les détails et délais prévisionnels des différentes étapes

– Création et/ou consolidation des contacts avec divers partenaires (fournisseurs, etc.) locaux et étrangers

– Obtention des autorisations et de la documentation requise

– Mise sur pied du transport (mode de livraison) et de la logistique

L’importance de la mise à jour continue et de la formation

Le monde en général et le monde des affaires en particulier ne cessent d’évoluer. Les marchés internationaux sont constamment soumis à divers types de fluctuations (d’ordre politique, financier, etc.) dont certaines sont difficiles à anticiper. En plus de cela, de nouvelles technologies continuent d’enrichir l’arsenal commercial jour après jour. La formation continue et tout autre moyen de mise à jour des connaissances sont donc indispensables pour quiconque souhaite réussir dans le domaine du commerce international.

Comment choisir un conseiller en logistique ? Vous pouvez également consulter notre blog à ce sujet.

Foire aux questions

Les experts en conseil import export peuvent-ils m’aider pour l’identification des nomenclatures et classements tarifaires de mes produits ?

Tout à fait. Cela fait partie de leur champ d’expertise.

Mon entreprise a-t-elle réellement besoin de conseil en import export ?

A vous d’en juger. Ce n’est pas obligatoire en soi. Cependant, une assistance supplémentaire peut considérablement simplifier bien des processus complexes qui font partie de telles opérations commerciales.

Mon cabinet de conseil peut-il m’aider en matière de formation ?

C’est possible. Certains services offerts par ce type de cabinets peuvent inclure des programmes de formation.